Fabrice Weyermann

Après de nombreuses années passées à travailler dans le stress et sous les tensions auxquelles nous sommes tous confrontés, j’ai décidé d’effectuer une reconversion professionnelle aux antipodes de ces méthodes.

Ces années d’accompagnement des utilisateurs m’ont permis de m’approcher au plus près du stress, de la frustration et des conditions de travail difficiles. Le bilan de ce parcours m’a fait prendre conscience que j’ai beaucoup plus d’affinité à écouter, rassurer et encourager les gens que de m’occuper d’informatique.

A presque 40 ans, j’ai décidé de commencer une formation en Sophrologie Caycédienne.

Cette science m’a permis d’apprendre comment aider les gens à renouer un lien fort avec leur corps, puis comment gérer leurs sensations et émotions.

Impliqué pour une Sophrologie professionnelle, je suis devenu membre du comité de l’Association Sophrologie Suisse en juillet 2018.

Père de deux garçons, je travaille très volontiers avec les enfants.

Top